Ranger … Un jeu d’enfant en 4 étapes!

Il y a une période dans le développement de l’enfant durant laquelle il range tout. Ma petite dernière (15 mois) est en plein dedans. Si un vêtement traine dans la salle de bain, elle le met dans le panier à linge sale. Elle passe beaucoup de temps à vider et remplir le tiroir avec la vaisselle des enfants. Hier lorsqu’elle a trouvé mes écouteurs, elle a tenu à me les mettre dans les oreilles. C’est ce que Maria Montessori appelle « la période sensible de l’ordre ». 
Malheureusement, cette période ne dure pas et il y a même une période durant laquelle l’enfant adore renverser les choses. C’est à ce moment-là que votre salon ressemblera à un champ de bataille, car dans la même minute, votre enfant aura vidé l’étagère de livres, la boîte de blocs en bois et  le coffre à déguisements. Et évidemment, il n’aura pas envie de ranger vu l’ampleur du travail. 

Il va donc falloir lui apprendre à ranger et voici quelques conseils pour l’accompagner : 

1. Limiter la quantité de jouets.

Pas besoin d’une pièce remplie de jouets pour occuper un enfant. Si la quantité de jouets est trop importante, votre enfant passera rapidement d’un jouet à l’autre sans vraiment jouer avec.  Si le nombre de jouet est  limité, il s’investira davantage dans chacun d’eux et le rangement sera plus rapide. 
Pour limiter l’accumulation, mon astuce est de se tourner vers les bibliothèques et les ludothèques. Cela permet de ne pas encombrer sa maison et de n’avoir que des jeux et des livres adaptés à l’âge de l’enfant. Ainsi, on libère à nouveau de l’espace dès que l’intérêt de l’enfant a disparu et en limitant les frustrations, car on ne jette pas ses vieux jouets, on va simplement tout rendre à la ludothèque.

2. Déterminer un espace pour chaque jouet. 

Souvent les jouets trainent dans à peu près toutes les pièces de la maison et c’est normal : les petits préfèrent jouer où se trouvent leurs parents. Toutefois, il est important que lorsque vous demandez à votre enfant de ranger, il sache exactement où se diriger. Il ne doit pas y avoir d’hésitation : Les blocs ? C’est dans le premier panier.  Le train ? Dans le deuxième avec les rails et les véhicules. Les poupées ? Dans le petit berceau à côté du meuble.  etc. 
En déterminant un endroit bien précis pour ranger chaque jouet, cela permettra à l’enfant d’avoir des repères et de s’organiser.

3. Le faire avec lui ! 

Un tout petit n’est pas capable de ranger seul. Et ranger ne veut pas dire grand-chose pour lui. Le rangement sera beaucoup plus simple si vous lui demandez de ranger par catégorie. On commence par ranger le puzzle, ensuite on range les livres, puis la dînette, etc… 
Essayez aussi de rendre la chose plus agréable en rangeant en musique ou bien en faisant le concours de celui qui range le plus d’objets. Soyez créatifs, le rangement se fera dans une meilleure ambiance. 

4. Valoriser son travail.

Lorsque le rangement est fait, prenez le temps de féliciter votre enfant pour ce qu’il a fait. Demandez-lui comment il se sent en voyant son espace rangé, ainsi il prendra conscience de l’importance d’avoir une maison rangée et du bien-être que cela procure.

Et chez vous, comment se passe le rangement avec les enfants ? N’hésitez pas à partager vos astuces dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *