Le désencombrement, et après ?

Le rangement d’un appartement, d’une maison prend un temps fou. On déplace constamment les choses d’une pièce à l’autre, on pose les affaires sur une table en attendant de leur trouver une place, on dépose encore d’autres choses sur l’escalier en attendant de les monter. On a l’impression de ne jamais arrêter de ranger… Et tout vient d’une erreur ! 

C’est seulement après avoir effectué un grand désencombrement qu’il faudra commencer à ranger. 

Pour cela, il faudra trouver une place pour chaque objet et ne remettre cet objet qu’à cette place-là. Il faudra donc que cette place soit bien choisie, mais aussi connue de tous les occupants de la maison. Pas question de mettre la passoire avec les saladiers si votre partenaire la range systématiquement avec les casseroles. Mais avant de déterminer la place de chaque chose, il va falloir passer par l’étape du désencombrement, sinon vous risquez de ne jamais vous en sortir.

Prenons l’exemple des bics. C’est fou à quel point ils peuvent se disperser dans toutes les pièces de la maison. On va en trouver dans le bureau, dans la salle à manger, dans l’entrée, dans la chambre, dans le tiroir de la cuisine … bref, partout.  Mon conseil sera donc de trier vos bics. Essayez les tous pour vous assurer qu’ils fonctionnent encore et pour choisir ceux avec lesquels vous prenez le plus de plaisir à écrire. Jetez les autres ou donnez-les s’ils fonctionnent encore. Ensuite déterminez un endroit où tous les regrouper. Dorénavant, lorsqu’un bic traînera dans la maison, il n’y aura plus d’excuses pour le laisser là, car chaque membre de la famille saura exactement où est sa place !

Une fois que le rangement aura été fait et que chaque chose aura sa place, il faudra limiter ce qui entre dans votre maison pour ne plus vous laisser envahir par des objets superflus.

Pour cela, on utilise la technique : « un objet entre, un autre sort ». 
Cela signifie, par exemple, qu’acheter une nouvelle paire de chaussures implique de se débarrasser d’une paire que vous avez chez vous. Ce mode de fonctionnement induit tout une série de questions : « Est-ce que j’en ai vraiment besoin ? Est-ce qu’elle me plaît plus que toutes les paires que j’ai déjà ?  De quelle paire vais-je me débarrasser une fois à la maison ? »

En procédant de cette manière, la quantité d’objets dans votre maison ne changera pas et votre maison restera ordonnée.

Il se peut que, malgré votre vigilance, des objets finissent par s’introduire chez vous. 
Si les vêtements sont votre petit point faible, si vous n’avez pas pu résister aux soldes, votre commode initialement bien organisée risque  de déborder et ce sera là le signal d’alarme qu’un tri est nécessaire.  Je vous déconseille d’acheter un nouveau meuble pour ranger vos nouveaux achats. Il va falloir éliminer ! Votre meuble a une certaine capacité qui détermine la quantité parfaite d’objets que vous pouvez y mettre et donc posséder.

Dernier conseil pour aujourd’hui : la boîte de désencombrement que vous placez dans un endroit bien défini de la maison.
Lorsque vous réalisez qu’un objet ne vous sert plus, mettez-le directement dans le carton. Une fois celui rempli, débarrassez vous-en ! Cela permettra de ne pas garder des objets qui ne sont pas nécessaires juste parce que vous n’avez pas d’endroit où les mettre. Et faites pareil pour les objets à rendre aux grands-parents, aux amis, …

J’espère que ces petites astuces vous aideront à maintenir votre chez-vous à votre niveau de désencombrement idéal. Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *